Critique : We're All Going to the World's Fair

À quel point le film d'horreur We're All Going to the World's Fair est-il effrayant ?

Il est de plus en plus facile de faire des films, et en conséquence, des films de plus en plus étroits apparaissent également – et on peut absolument dire que We're All Going to the World's Fair ressemble et donne l'impression d'un "film à petit budget", pour le meilleur et pour le pire.

Intrigue

Le film raconte l'histoire de l'adolescente Casey (Cobb), qui participe à un défi en ligne appelé le Défi de la Foire Mondiale – un défi où ceux qui le relèvent commencent à ressentir des symptômes surnaturels qu'ils documentent en vidéo.

Casey avec du maquillage lumineux sur le visage.

En réalité, le défi ne consiste peut-être pas à obtenir réellement des pouvoirs surnaturels, mais plutôt à feindre et mentir sur internet pour être vus et appréciés – et plus le temps passe, plus Casey devient désespérée d'être également vue.

Acteurs

L'actrice débutante Anna Cobb joue le rôle principal de la jeune fille Casey, et elle le fait réellement avec brio. Elle donne l'impression d'être désespérée, incertaine et de ne pas vraiment savoir ce qu'elle veut, ce qui convient parfaitement à ce rôle.

Une grande partie du film se déroule dans une pièce sombre devant un écran d'ordinateur.

Étant donné que le film traite de la solitude, il n'y a pas beaucoup d'autres acteurs que elle, mais une personne avec qui elle entre en contact lorsqu'elle relève le défi est interprétée par Michael J. Rogers, qui incarne également un personnage solitaire et désespéré de manière convaincante.

Critique

Je tiens à préciser que je pensais que We're All Going to the World's Fair serait un film d'horreur, mais ce n'est vraiment pas le cas. C'est plutôt une étude assez intéressante (mais lente) sur ce que c'est d'être jeune de nos jours, avec le monde d'internet toujours vigilant.

Est-ce que des choses surnaturelles se produisent vraiment pour ceux qui relèvent le défi ?

C'est d'une certaine manière touchant de voir à quel point Casey, le personnage principal du film, essaie désespérément d'attirer l'attention sur ses vidéos et de relever le défi "Défi de la Foire Mondiale" dans l'espoir d'être vue, mais malheureusement ce n'est pas très intéressant.

Le film n'a pas suffisamment de choses à dire ou à montrer pour faire hausser les sourcils. C'est prévisible et, malheureusement, ennuyeux.

Évaluation

We're All Going to the World's Fair Obtient la note de 3 sur 10.

Résumé

Malgré le fait que le film porte de manière efficace et assez touchante sur le désespoir d'être vu en ligne et de trouver son identité dans le monde, il n'apporte pas grand-chose. Il est à la fois ennuyeux, trop long et trop vague pour être intéressant en tant que thriller ou film d'horreur.


L'article est à propos de

Christophe Bernard

Commentaires

Aucun commentaire pour l'instant.

    Commenter cet article